La Région aux côtés des chrétiens d'Orient


Mars 2018


Avec Laurent WAUQUIEZ, la Région vient en aide aux minorités persécutées au Proche et Moyen-Orient (Chrétiens, Kurdes, Yézidis, …).


Après une aide d’urgence de 50 000 € votée en 2017, Philippe MEUNIER, vice-président aux partenariats internationaux, a présenté un plan de soutien doté de 350 000 € pouvant atteindre 500 000 € d’ici 2020. Il fait d’Auvergne-Rhône-Alpes la première région française dans le domaine de l’aide aux populations vulnérables.


Un engagement régional à long terme pour aider ces minorités au Liban, en Syrie, en Irak et en Égypte, soutenir les victimes et les aider à reconstruire leur cadre de vie. La Région agit concrètement pour les protéger par des actions durables : chantiers de reconstruction, éducation, aide humanitaire, dialogue intercommunautaire, accompagnement des entreprises.


La Région défendra toujours les minorités victimes du terrorisme islamique. Nous voulons que la Région soit le moteur de l’aide humanitaire en Auvergne-Rhône-Alpes. Avec Laurent WAUQUIEZ, nous n’abandonnerons pas les minorités en danger !


 

La simplification des démarches pour les entreprises régionales


Mars 2018



Pour en finir avec le millefeuille administratif, Laurent WAUQUIEZ a décidé de rationaliser les aides aux entreprises.

La profusion de ces aides rendait peu lisible l’action régionale en direction des acteurs économiques. Annabel ANDRÉ-LAURENT, vice-présidente

à l’économie, a repensé les dispositifs d’intervention et a défini de nouvelles priorités tout en simplifiant les procédures.

En fonction de sa taille et des moments-clés de sa vie, l’entreprise disposera d’un panel de solutions pour un accompagnement plus efficient. Une plus grande fluidité dans les démarches administratives souhaitée par Laurent WAUQUIEZ qui encourage les acteurs économiques d’Auvergne-Rhône- Alpes à devenir des champions.



Vœux de Laurent WAUQUIEZ


 


Un Plan de relance économique

pour le vignoble Beaujolais



« Le Beaujolais est un joyau de notre région qui est un grand territoire viticole. Il mérite qu’on soit à 200% à ses côtés. C’est l’objectif que nous nous fixons : investir massivement dans le beaujolais, pour le tirer vers le haut et lui permettre de retrouver son image de marque et toute sa notoriété » Laurent WAUQUIEZ


Un plan qui a pour objectif de relancer la dynamique économique du vignoble, la Région apporte ainsi une aide de 3,5M€ pour une enveloppe globale de 5M€ comprenant l'aide du Département du Rhône et des EPCI. 


Ce plan vise 4 grands objectifs :


  • Restructurer et moderniser le vignoble en relançant l’investissement et en assurant la transmissibilité du patrimoine viticole ;
  • Restaurer l’image et renforcer la notoriété du vignoble ;
  • Dynamiser les ventes par un renforcement des actions de commercialisation ;
  • Accompagner et former les professionnels dans la définition de leur stratégie d’entreprise.



La gestion de la Région Auvergne-Rhône-Alpes

saluée par la Cour des Comptes


Novembre 2017


Région leader pour la diminution de nos dépenses de fonctionnement comme celles de personnel, d’emplois, Auvergne-Rhône-Alpes l’est aussi pour l’investissement : la Région la mieux gérée de France !

Cette étude place la Région Auvergne-Rhône-Alpes comme la première région de France pour les économies réalisées et pour son effort d’investissement. La Direction générale des collectivités locales, pilotée par le Ministère de l’intérieur, a approuvé le résultat du rapport de la Cour des Comptes le 17 novembre dernier.
Seulement cinq régions sont parvenues à baisser leurs charges de fonctionnement. Auvergne-Rhône-Alpes se place en tête de ces dernières avec une baisse significative de -5,9%.

Par ailleurs, Standard & Poor’s a relevé, en décembre dernier, la note de référence à long terme de la Région de AA- à AA avec perspective «stable». Auvergne-Rhône-Alpes était déjà la seule région à voir sa note relevée et la région la mieux notée de France.



Nouvelle convention avec la SNCF : la Région du côté des usagers !


Novembre 2017



Les conventions d’exploitation du transport express régional qui avaient cours du temps des anciennes majorités, en Auvergne comme en Rhône-Alpes, favorisaient outrageusement la SNCF au détriment du service rendu quotidiennement aux usagers.

Avec Laurent WAUQUIEZ, nous imposons de nouvelles règles : pour diminuer de 40% les retards conséquents et diviser par 2 le nombre de trains supprimés à la dernière minute (38 000 l’année dernière !), la Région va infliger de lourdes pénalités, systématiques et non plafonnées, dès le premier train retardé ou supprimé même pour cause de grève.

Nous investissons aussi massivement pour aider la SNCF à améliorer la qualité du service rendu : vidéo-protection, renforcement des effectifs de la police ferroviaire, rénovation des infrastructures et du matériel roulant, développement de nouveaux services à bord (Wi-Fi).

Avec Laurent WAUQUIEZ, priorité aux usagers !



Projet régional de renaissance du Musée des tissus

et des arts décoratifs


Novembre 2017


Alors que sa fermeture - organisée par Gérard COLLOMB - était imminente, Laurent WAUQUIEZ sauve le Musée des tissus et des Arts décoratifs de Lyon, joyau du patrimoine culturel mondial et de l’histoire.

L’objet du vote de l'Assemblée du 30 novembre est l’approbation des statuts d’une association de préfiguration qui va permettre d’assurer la transition jusqu’à la mise en place d’un nouveau projet muséographique, d’une nouvelle équipe dirigeante et la création du Groupement d’Intérêt Public réunissant autour de la même table tous les partenaires.


Un projet qui souhaite :


→ Créer un lieu culturel de référence : Valoriser la marque du Musée des tissus et le développement de partenariats à l’international ; des expositions temporaires de renom, en lien avec la richesse du site ;
→ Un projet culturel, qui rayonne sur la Région : une restructuration du site, avec une marque architecturale et une mise en réseau de l’offre muséographique au bénéfice de la Région ;
→ Un cadre prestigieux pour les acteurs privés : la création d’espaces événementiels et de restauration, pour l’accueil dans un cadre attractif des événements publics ou privés (entreprises, colloques…) ;
→ Un centre d’expertise sur les métiers d’arts et de la restauration : lieu de formation professionnelle de référence à l’échelle nationale pour la formation à la connaissance, la restauration et la valorisation des métiers des tissus et centre de ressources international.



Insertion des jeunes par l’emploi


Novembre 2017


La priorité de l’action régionale avec Laurent WAUQUIEZ, c’est l’emploi : il est impératif, en plus de notre soutien aux entreprises, de soutenir les formations qui offrent de véritables débouchés. La Région privilégie désormais les formations qualifiantes (contrairement à ce qui avait cours sous la précédente majorité), l’apprentissage, l’alternance, et toute formation incluant une mise en situation professionnelle.



Préférence régionale : la Région et le BTP s’engagent

Septembre-Octobre 2017

C’était un engament très clair de notre équipe, c’est aujourd’hui une promesse tenue par notre majorité : en signant une charte avec le secteur du BTP le 2 octobre dernier, Auvergne-Rhône-Alpes a fait de la préférence régionale le principe régissant les marchés de travaux commandés ou financés par la Région.

L’hypocrisie sur la question de la préférence régionale et de la lutte contre le travail détaché a assez duré. Certains nous expliquent qu’on ne peut rien faire pour favoriser les entreprises qui emploient les ouvriers et apprentis de notre région, et empêcher le recours au travail détaché ; nous donnons la preuve que quand on veut, on peut !

Nous sommes la 1re Région à avoir mis en place la préférence régionale en 2016, avec un objectif de 90% de marchés publics attribués à des entreprises locales. Nous en sommes aujourd’hui à 91%, et même 95% pour les marchés des lycées.

Avec cette charte gagnant-gagnant reposant sur la simplification des démarches, la réduction des délais de paiement, une prime au mieux-disant, et un engagement clair de non-recours au travail détaché et de respect de la clause Molière, la Région est aux côtés des entreprises et artisans du BTP, pour le maintien de l’emploi local.



Orientations budgétaire : des économies massives pour investir sans endetter


Septembre-Octobre 2017




Sous les majorités de gauche, les Auvergnats et Rhônalpins ont subi pendant plus de 10 ans la hausse continue de la pression fiscale et des dépenses de fonctionnement, l’explosion de la dette de la collectivité et la baisse inexorable de l’investissement.


Avec Laurent WAUQUIEZ, notre politique c’est :


■ 130 M€ d’économies de fonctionnement en 2016, le plus grand plan d’économies de fonctionnement jamais réalisé, 75 M€ de plus prévus en 2017 et 50 en 2018 ;
■ 800 M€ minimum d’investissement chaque année, au service de projets concrets, permis par la capacité d’autofinancement retrouvée ;
■ aucune hausse de la fiscalité (alignement au plus bas des cartes grises, stabilité de la TICPE, exonérations de CVAE…) ;
■ la diminution de la durée d’endettement : de plus de 6 ans en 2014 à 4,5 en 2017 et moins de 4 ans en 2018 !


Promesses tenues : reconnue par les agences de notation - qui saluent la stratégie de Laurent WAUQUIEZ - comme la Région la mieux gérée de France, Auvergne-Rhône-Alpes peut inverser la courbe de l’investissement, moteur de l’avenir, en dépit des coupes brutales de dotations et de financements par les gouvernements de gauche successifs.





Face au délabrement des lycées : plan Marshall régional !


Septembre-Octobre 2017




En Auvergne comme en Rhône-Alpes, les majorités socialistes ont trop longtemps sous-estimé les besoins et négligé l’entretien de nos lycées. Conséquence : 15% des lycéens d’Auvergne-Rhône-Alpes étudient dans un lycée en mauvais ou très mauvais état ! Il est temps d’agir. Le grand Plan Marshall présenté par Laurent WAUQUIEZ et la vice-présidente Béatrice BERTHOUX prévoit 1,5 M€ d’investissements pour préparer l’avenir de nos lycées publics et privés :


■ 500 M€ pour la remise en état urgente de 60 établissements dégradés ;
■ 500 M€ pour l’extension ou la construction de lycées dans les territoires qui connaissent une forte hausse démographique ;
■ 300 M€ pour l’entretien immobilier, la rénovation énergétique des établissements ;
■ 200 M€ pour la sécurisation des bâtiments, l’équipement en matériel numérique, l’accessibilité aux personnes en situation de handicap.


Promesses tenues !



La Région à la reconquête des déserts médicaux


Septembre-Octobre 2017



Pour endiguer la pénurie de praticiens de santé qui frappe les territoires défavorisés, urbains, ruraux ou montagnards depuis de longues années, Laurent WAUQUIEZ accélère le plan régional de reconquête des déserts médicaux.


■ 60 projets de maisons de santé pluri-professionnelles soutenus en 2017, avec un financement régional doublé ;
■ + 50% d’étudiants en médecine bénéficiaires de la bourse régionale, revalorisée de 25%.
■ Des investissements massifs pour la modernisation des établissements publics de santé, qui animent les écosystèmes de santés locaux notamment dans les zones de revitalisation rurale.
■ L’encouragement des étudiants à exercer durablement sur le territoire d’Auvergne-Rhône-Alpes une fois diplômés, en proposant un complément à la bourse versée par les ARS.
■ Le développement de l’innovation, en particulier la télémédecine, pour une meilleure mise en réseau des professionnels et des centres de santé.





La Région la plus inclusive d’Europe, un modèle de solidarité


Septembre-Octobre 2017




Auvergne-Rhône-Alpes veut devenir un modèle de solidarité, une Région tournée vers les personnes les plus démunies, les personnes en situation de handicap, et leur famille. Une nouvelle politique tournée vers :


■ Une meilleure intégration des personnes handicapées dans chacune des politiques régionales. Objectif de 10% de travailleurs handicapés au sein de la Région et 222 M€ pour la mise en accessibilité du patrimoine immobilier de la Région ;
■ Un soutien accru à l’économie sociale et solidaire ;
■ La lutte contre la pauvreté, avec des partenariats personnalisés avec les nombreuses associations caritatives régionales et la création d’un fonds de soutien pour accompagner les initiatives locales ;
■ Un soutien aux familles, premier lieu de solidarité, avec l’allègement de certaines de leurs charges quotidiennes (fonds d’aide à la restauration scolaire, tarifications TER, différentes bourses et aides) et avec l’aide aux aidants (Maisons de parents ou de répit).


Avec Laurent WAUQUIEZ, en Auvergne-Rhône-Alpes, personne n’est laissé sur le bord du chemin !






Avec Laurent WAUQUIEZ,
Pas de travail détaché dans notre région !
2017


Le travail détaché est un véritable fléau
qui sape la compétitivité de nos entreprises et détruit des emplois. 290 000 travailleurs détachés sont déclarés en France, dont 30 000 en Auvergne-Rhône-Alpes : une situation inacceptable alors que notre région compte 395 000 chômeurs.

Plus qu’une promesse, notre opposition au travail détaché est un engagement moral.

  • Désormais, la Région est partenaire des acteurs de terrain, dont les fédérations de BTP ;
  • Désormais, la Région fait confiance aux entreprises, par le biais d’une déclaration sur l’honneur ;
  • Désormais, la Région assure un suivi sur site, car la confiance n’exclut pas le contrôle ;
  • Désormais, la Région sanctionne en cas de non-respect des clauses contractuelles et légales ;
  • Désormais pour la sécurité des ouvriers, sur nos chantiers, on comprend et on parle le français.

Avec ce dispositif de bon sens, présenté par le vice- président Étienne BLANC, nous permettons à de nombreuses entreprises locales d’avoir accès à nos marchés publics et nous défendons l’emploi des Auvergnats et Rhônalpins.


Retrouvez notre dernier communiqué de presse sur le travail détaché ici



 


Inscription Newsletter


Nom
Prénom
Département
 Email